• Arnaud Bloesch

L’évolution du penalty

Les « règles obligatoires pour la pratique du football » de 1848, ancêtre des Lois du jeu actuelles, ne prévoyaient aucune sanction en cas d’infraction. Il est venu à l’évidence que des mesures devaient être prises lorsque des fautes étaient commises. Ce n’est qu’en 1872 que le coup franc indirect a été introduit punissant les jeux de main dans une premier temps et les nombreuses autres infractions que l’on connait les années suivantes. Comme aucune surface de réparation n’existait, les incorrections commises dans les derniers mètres comme au milieu du terrain avaient la même incidence. Pour couronner le tout, rappelons que les cartons ne sont arrivés qu’en 1970 !

En 1981, à la suite de multiples actes antisportifs, le Board – association se chargeant de la législation du football – a entamé une révolution importante de son histoire en créant la surface de réparation ainsi que les premières règles du penalty. La zone en question était délimitée par une ligne à 12 yards (11 mètres) de la ligne de but et s’étendait sur toute la largeur du terrain. Le penalty pouvait alors être joué depuis un quelconque endroit de la ligne. Le gardien pouvait librement se déplacer dans son rectangle de 6 yards, l’équivalent aujourd’hui de la surface de but (5,5 mètres). Pour les coéquipiers et adversaires, ils devaient tous se tenir à minimum 6 yards derrière la balle. Aucune ligne ne délimitait cette distance. Ce n’est que plus tard que d’autres modifications des lois sont intervenues. Pour plus de détails, voici le résumé ci-dessous:


Evolution de la règle au travers des années:


1892 – Le tireur ne peut pas jouer le ballon une seconde fois.

1896 – Le ballon doit être botté en avant.

1902 – La surface de réparation devient selon le format actuel. Le point de penalty est instauré. Le gardien doit se situer dans la zone de son but.

1905 – Le gardien de but doit rester sur sa ligne.

1923 – Tous les autres joueurs doivent respecter une distance de 10 yards.

1930 – Le gardien ne peut pas se déplacer latéralement.

1937 – Obligation de tracer la ligne D pour la distance.

1982 – La feinte lors de la course est interdite.

1985 – Seule la feinte antisportive est sanctionnée.

1995 – Obligation de rester derrière le point de penalty.

1997 – Le gardien peut à nouveau se déplacer sur la ligne mais doit être face au tireur.

2010 – Seul la feinte après la course d’élan est pénalisable




10 vues

© 2019 - Sifflet d'Or ACVF - Chemin de Maillefer 35, 1052 Mont-sur-Lausanne - Tous droits réservés.